Page d'accueil

Le Patrimoine communal

Conséquence de la fusion des deux communes, Noyal-sur-Seiche et Châtillon-sur-Seiche, notre commune se démarque en possédant deux églises : St Martin et St Léonard.

Église Saint-Martin

église st martinDédiée à Saint Martin de Tours, l'église est située au centre d'un enclos paroissial qui contenait jusque dans les années 1990 le cimetière.

Elle est du XVIème siècle, en forme de croix latine. On peut distinguer sur le mur sud les traces d'anciennes fenêtres gothiques, le pignon oriental a été refait en 1683. En 1701, une violente tempête abattit le clocher sur la nef. Au cours du XIXème siècle l'église fut agrandie et transformée par l'ajout des chapelles du transept, la transformation des baies de la nef et la construction de la tour vers 1836.

À voir, à l'extérieur, l'enfeu des Porteu de la Morandière, à l'angle d'une chapelle et du chœur sur le mur Nord.

Dans cette église, est classé le retable derrière l'autel. Il est daté de 1683. Le tableau central est placé entre deux couples de colonnes de marbre habillées de chutes de feuillages. La niche supérieure, entre deux colonnettes, est surmontée d'un fronton interrompu. Sous le tableau, le tabernacle est placé entre deux miroirs qu'encadrent des colonnettes torsées. Deux consoles en pierre sont situées de chaque côté de l'autel et surmontées de deux obélisques. Les niches latérales, à fronton arrondi, surmontent des portes et contiennent deux statues.

La croix aux singes

croix aux singesSituée sur l'Esplanade du Souvenir, près de l'église St Martin. Croix du cimetière en granit du XVème siècle, sculptée d'un Christ et d'une vierge portant l'Enfant Jésus dans ses bras ; sur le socle figure une ronde de sept singes qui grimpent sur le dos les uns des autres. Ces singes pourraient représenter les sept péchés capitaux.

Cette croix provient vraisemblablement de Lancé, on pouvait y lire le blason de la famille Gouicquet, propriétaire de Lancé au XVIIème siècle.

Église Saint Léonard

Construite sur une motte féodale sur laquelle était bâti le château, l'église porte des traces de plusieurs époques architecturales : on trouve sous l'église une crypte romane du XI° siècle en forme d'hémicycle. Les fenêtres en meurtrières sont caractéristiques de cette époque, l'abside et une partie de la nef datent du XIIème (période romane). A l'entrée du chœur, on peut voir un arc en plein cintre du XII° siècle, les baies de la nef ont été agrandies au XVème et XVIème siècle, le clocher-porche construit par l'architecte Bézier-Lafosse date de 1880 ; lui précédait un clocher en ardoises à l'aplomb du chœur. Cette église est dédiée à Saint Melaine vraisemblablement par les religieux qui la construisirent au XII° siècle. C'est pourquoi : tous les ans plus de dix mille pèlerins venaient l'honorer, ils descendaient dans la crypte et prenaient les chaînes déposées aux pieds de la statue du saint, les baisaient et s'en entouraient le corps.

Origine de la dévotion à Saint-Léonard

église st léonardDès le début du XII° siècle les bénédictins de l'abbaye de Saint Melaine établissent le culte de Saint Léonard à Châtillon-sur-Seiche.

La tradition locale prétend qu'un seigneur de la Chambière en Saint-Armel, ayant été fait prisonnier, fit un vœu à Saint Léonard, considéré comme patron des captifs, quand le seigneur recouvra sa liberté, et de retour dans ses domaines, il éleva dans la crypte de Châtillon l'autel et la statue de son saint protecteur.

Saint Léonard qui se fête le 6 novembre, était un prince français, cousin germain de Clovis élevé à la cours, et fut un de ses principaux lieutenants à la bataille de Tolbiac. Il serait mort en 559, et employa sa vie à faire le bien et à convertir. On le représente avec des chaînes car il libéra un grand nombre de prisonniers. Il est responsable de plusieurs miracles, les prisonniers en évoquant son simple nom se trouvaient libérés de leurs chaînes. La crypte est dédiée à Saint Léonard.

Une dame de Rennes, Mme Lepage née Delys, étant allée à Limoges, reçut, par une faveur toute spéciale, de l'évêque, un fragment d'os du corps de saint Léonard, qu'elle déposa dans un reliquaire, et qu'elle donna à l'église de Châtillon.

La fontaine Saint-Léonard

Fontaine route de St ErblonSituée derrière l'église de l'autre côté de la route de Saint-Erblon. Il s'agit d'une construction maçonnée en schiste fermée d'une grille. Au fond, une niche contenait une statuette sainte.

Commentaires

Commentaires

Affichage Ordre
Création site Internet mairie